Les mutuelles et les remboursements de frais auditifs

La déficience auditive fait partie des récurrents en France actuellement. Or, au niveau du remboursement, la sécurité sociale n’est pas vraiment une allée. Certes, les appareils et les frais auditifs font l’objet d’un remboursement par la Sécu. Seulement, si vous désirez obtenir un remboursement plus conséquent, souscrire à une bonne mutuelle santé est indispensable. Voici le point !

Le remboursement par la Sécurité Sociale

Parlons tout d’abord du remboursement des frais auditifs par la Sécu. Comme mentionné tout à l’heure, cette dernière rembourse les frais et les appareils auditifs, mais sous certaines conditions. Déjà, il faut savoir que les produits remboursés sont listés sur la liste des produits et prestations ou LPP. En outre, les conditions varient selon l’âge du patient.

Les patients de plus de 20 ans

Pour cette catégorie, la sécurité sociale propose une prise en charge de 210 euros par oreille. Le reste à charge étant de 800 euros en 2020. En outre, l’appareil auditif de classe 1 ne doit pas excéder les 800 euros. 

Les patients de moins de 20 ans

Cette catégorie comprend les personnes ayant moins de 20 ans ainsi que les personnes souffrant d’une cécité ou déficience visuelle inférieure à 2/10. Ici, différents barèmes de remboursement sont pris en compte. Cela dépend, bien entendu, de la classe des appareils auditifs.

  • Classe 1 : 1400 euros
  • Classe 2 : tarif libre

Notons que ces montants sont fixés suivant la base sécurité sociale à 100%. En tout, l’assuré pourra prétendre à un remboursement à hauteur de 60% de la part de la Sécu

Le remboursement de la CMU

La CMU ou couverture maladie universelle propose également une prise en charge. A ce stade, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge intégrale des appareils auditifs avec le Tiers payant.

Le remboursement de l’AME

Il y a également l’AME ou l’aide médicale d’Etat qui offre un remboursement. Les bénéficiaires de l’AME peuvent prétendre à un remboursement de 350 euros par appareil auditif provenant de la Sécu.

Le remboursement des accessoires

Les accessoires comme les piles et accessoires d’entretien de l’appareil auditif font également l’objet d’un remboursement par la Sécu. Clairement, cette dernière propose une allocation forfaitaire annuelle de 10,5 euros l’année. En plus, ce remboursement ne concerne que les piles 312 qui sont les plus courantes. Aussi, ce montant varie en fonction du type de piles.

Le remboursement de la mutuelle

Vous l’aurez compris, le remboursement des frais auditifs proposés par la sécurité sociale est assez moindre. D’ailleurs, il n’est pas du tout intéressant une fois passée la barre des 20 ans. Or, ce sont surtout les personnes âgées qui sont concernées par les déficiences auditives aiguës. Pour régler ce problème, il devient indispensable de souscrire à une mutuelle santé.

Or, comment se passe le remboursement avec une mutuelle auditive ? Déjà, il faut savoir que le remboursement ne dépend pas de la valeur de l’appareil auditif. Il y a 2 méthodes de calcul dans ce cas :

Remboursement exprimé en pourcentage

Le premier mode de calcul est en pourcentage sur la base de la sécurité sociale à 100% ou sur la base de 60%. 

Par exemple, si votre mutuelle vous rembourse de 250% sur la base de remboursement de la Sécu, alors vous bénéficierez d’un montant de 875 euros par appareil auditif.

Remboursement forfaitaire

Il est tout à fait possible que votre mutuelle auditive vous propose un remboursement forfaitaire. Par exemple, votre mutuelle peut vous rembourser 300 euros par appareil auditif.

Remboursement par Ticket Modérateur (TM)

Si votre mutuelle santé vous propose un remboursement du ticket modérateur, cela veut dire qu’elle complète le remboursement de la Sécu à 100%. On parle d’un remboursement de 140 euros par appareil.

Comment choisir une mutuelle auditive ?

Si la souscription à une bonne mutuelle santé est indispensable, bien choisir votre mutuelle l’est tout autant. Cette démarche ne doit aucunement être sous-estimée. Clairement, le choix d’une bonne mutuelle doit se faire suivant certains critères. 

Le besoin

Vos besoins représentent le premier critère de choix incontournable. Après tout, il s’agit d’un service qui doit répondre à vos besoins. Dans ce cadre, définissez bien vos besoins avant de souscrire à un quelconque contrat.

Le prix 

Le prix est aussi un critère incontournable. Certes, une mutuelle santé chère vous offrira toujours des garanties complètes. Seulement, un prix bas peut aussi renfermer des garanties intéressantes.

Les garanties

Bien entendu, le contenu du contrat que l’on vous propose représente l’un des critères de choix de base. Après tout, même avec une mutuelle santé auditive, vous devrez obligatoirement vérifier le rapport qualité/prix avant la souscription.

Conclusion 

Il est clair qu’une mutuelle santé est plus qu’utile. Le remboursement que cette dernière proposera viendra compléter celle de la Sécu. En sachant bien choisir, vous allez pouvoir faire des économies très intéressantes sur les frais auditifs.